VAKOG : Le mouvement des yeux

VAKOG : Le mouvement des yeux

Est-ce toujours d’actualité?

A la fin des années 70, les créateurs de la Programmation Neuro Lingustique (PNL), Bandler et Grinder tentent de relier le mouvement des yeux au contenu sémantique d’un énoncé. C’est-à-dire qu’ils établissent une typologie des mouvements des yeux en fonction du contenu verbal.

La PNL découpe les mouvements des yeux en 6 directions. Chaque direction est associée à une clé d’accès sensorielle. L’acronyme VAKOG « Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif » est souvent utilisé pour évoqué ces clés d’accès sensorielle : (visualiser le schéma en imaginant la personne en face de vous) 

 

Bien que séduisante et facile d’accés, cette analyse du regard ne peut se réduire à une analyse uniquement centré sur l’individu. Trop d’éléments contextuels sont susceptibles de modifier le regard, comme la présence d’une fenêtre, d’une lumière ou la présence d’individus. De plus une personne mal à l’aise, cherchera des points de fuites, qui sont directement dépendant de l’environnement. Tous ces facteurs biaisent de fait une analyse des mouvements des yeux à partir d’une grille préétablie.

Véronique ESTIVAL / Formatrice Consultante / www.evoluti-ve.fr

Laisser un commentaire

Visit Us On LinkedinVisit Us On Facebook